gallery CATEGORIES:

Pompeii, Italy

Go Back
Category: Curiosités l'Europe

0

 likes
Share this gallery:

14644728_m

La cité de Pompéi en Italie

Classé patrimoine mondial par l’UNESCO, le site de Pompéi (Pompeii), et ses ruines encore visibles, témoigne de l’urbanisme sans pareil de la civilisation romaine. A l’origine, les Grecs et les Samnites ont exercé d’énormes influences sur toute la cité. Ces influences sont témoignées à travers la disposition des maisons et du goût hellénistique prononcé des citoyens de la ville de Pompéi. Cette ville bâtie au sixième siècle avant notre ère connaît, avec ses habitants, un fin tragique en l’an 79. L’éruption du volcan italien Vésuve a conduit à la destruction totale de la ville de Pompéi. Toute la ville et ses occupants furent ensevelis sous plusieurs tonnes de cendres. Ce n’est qu’au dix huitième siècle que les premières fouilles sont organisées. Jusqu’à ce jour, de nombreux archéologues mènent encore des fouilles archéologiques sur le site de Pompéi et tentent de mettre à jour divers objets d’art enfouis, des fresques, des corps pétrifiés, ou encore des résidences des nobles de l’Empire romaine.

Lorsqu’on visite le site de Pompéi, on a l’impression de remonter le temps. Grâce aux travaux acharnés des archéologues depuis plus de cinq siècles, les visiteurs du site peuvent apprécier dans toute leur splendeur de nombreuses œuvres picturales reconstituées. Certaines œuvres comme la mosaïque de la « Bataille d’Issos », ou la fresque de la villa de Julia Félix, trouvées sur le site de Pompéi, sont actuellement exposées au musée de Naple. Le site de Pompéi dispose de deux entrées et s’étend sur une superficie de près de 67 hectares. Une journée tout entière est nécessaire pour visiter efficacement les différents lieux du site. La Casa deii Vetii qui se situe au nord du site est l’endroit où on a trouvé le mosaïque « Alexandre ». Au sud se trouve le Tempio (d’Iside, un temple dédié à la déesse Isis). L’ouest propose le Forum, un quartier administratif. A l’est se trouve la Palestre, un genre de gymnase dépourvue de piste de course.